Articles

Affichage des articles du décembre, 2014

Pour ses 18 ans, j'offre à ma fille l'occasion de devenir mannequin en studio

Image
Chez votre fille, vous avez bien remarqué cette tendance à vouloir tout le temps s’exhiber en photo. Vous ne lui en voulez pas. Le comportement vous semble bien normal. C’est qu’elle se trouve actuellement en pleine adolescence. Mais il y autre chose : vous l’avez entendue affirmer souvent qu’elle rêve de devenir mannequin.
Vous n’y voyez pas d’inconvénients, mais vous estimez qu’il faudrait d’abord mettre les études en priorité. Après tout, elle a encore la vie devant elle et rien ne presse selon vous. Pourtant, une carrière professionnelle aussi se prépare assez tôt pour certaines personnes. Ne serait-ce que pour acquérir la personnalité répondant au profil du métier.
Alors, pourquoi n’encouragerez-vous pas votre fille à poursuivre la voie qu’elle envisage de choisir ? Sur ce point, vous pourrez par exemple lui proposer une séance photo dans un studio professionnel. Histoire de l’habituer progressivement au monde qu’elle désire fréquenter un peu plus tard. Étant donné que votre fill…

« Mardi gras », un costume chaque année pour mon enfant

Image
Mère de trois garçons, vous vous êtes habituée au monde masculin. Adaptation oblige ! Tel est le cas pour « Mardi gras » à l’occasion duquel vous effectuez vos courses pour acheter les costumes préférés de vos petits hommes. Cela va faire bientôt six ans que vous vivez la même routine.



Par ailleurs, cela ne vous dérange pas du tout. Au contraire, cela vous fait beaucoup plaisir de préparer les costumes de vos garçons pour chaque « Mardi gras ». La seule chose qui puisse vous désoler serait de voir les costumes moisir au placard après le carnaval.
Eh oui, les cotillons ont quelque chose en commun avec le vêtement que l’on porte à son mariage : ils ne servent que très rarement voire une seule fois.



Le shooting ou comment célébrer « mardi gras tous les jours »…
Pour vous, avoir plusieurs cotillons dans le placard n’est plus un problème. Vous avez inversé la situation en votre faveur. En effet, vous vous êtes arrangée à  vous rendre périodiquement chez le photographe pour prendre vos enfant…

Shooting : paraître ou ne pas être?

Image
Le désir de se rendre important. Voilà comment la plupart des gens perçoivent le comportement de ceux qui aiment poser devant l’objectif d’un appareil. Ce jugement précoce pourrait toutefois se justifier dans certains cas et pourrait également faire l’objet d’une protestation dans d’autres situations. Certes, si l’attitude en question vise principalement à attirer l’attention, il est bien vrai qu’elle représente une certaine vanité. Si, par contre, l’intention est de vouloir se faire prendre en photo juste pour le plaisir, nous pourrons interpréter le geste comme le reflet d’un esprit épanoui. Pour s’en rendre compte par soi-même, il suffit d’observer les bébés avec leurs gestes sans calcul. Ils bougent beaucoup, ils rient très souvent, ils font de grimaces autant qu’ils veulent.



Ce sera justement ce côté enfantin en nous qui révélera notre franchise. Vue sous cet angle, la tendance à se photographier très souvent évoque non seulement l’épanouissement de la personnalité mais aussi un …